Tycho au Trabendo

TychoAvant de me rendre au Trabendo, je me demandais à quoi pouvait ressembler un concert de Tycho, groupe de l’artiste californien Scott Hansen – également graphiste connu sous le pseudonyme ISO50 –  qui propose une électro très atmosphérique, accentuée par des guitares planantes et un beat énergique très dansant. 

En arrivant, la première chose que l’on remarque c’est cette scène remplie de matériels : câbles, claviers, guitares, batteries, amplis, micros et encore claviers ! Classique me direz-vous mais cela fait beaucoup pour seulement quatre musiciens et la scène du Trabendo… mais il faut ce qu’il faut. La curiosité et l’envie commençant donc à monter je m’installe au balcon, la fosse étant déjà bondée. 

Les lumières s’éteignent, les quatre acolytes sortent des coulisses et prennent possession des lieux, c’est parti pour 1h30 de show. A l’occasion de la sortie du nouvel album de TychoAwake“, le set est ouvert par le morceau du même nom, alors que des nuages défilants sur un ciel bleu sont projetés derrière les musiciens. Le concept est simple. Scott invite son public à un voyage, et veut nous faire survoler terres et mers pour entrer dans son monde.

Ce fût tout simplement un rêve éveillé. Le projecteur est un outil généralement peu utilisé mais d’une efficacité redoutable pour marquer un univers et sublimer la musique qui l’accompagne. On est tout autant captivé par les images que par le son. D’ailleurs, en jetant de brefs regards dans la salle, j’ai constaté que la majorité des personnes étaient plus absorbée par ce projecteur que par les musiciens, comme quoi, l’hypnose fonctionne aussi en musique !

Quelques teintes de couleurs rappelant celles de l’album  – de l’orange au bleu, en passant par le rose et le violet – étaient diffusés pour certains morceaux, d’autres dévoilaient des dunes, des montagnes, des plages, le tout très lentement histoire de profiter de cet échappée onirique. De temps en temps, de la fumée était envoyée sur l’écran, ce qui rendait l’instant encore plus irréel.

Avant d’atterrir, le groupe a tout de même interprété en rappel, “A Walk ” tube du second album Dive.

Pas facile de se réveiller après tout ça… On espère donc un nouveau passage à Paris très vite.

En attendant, voici l’ensemble des dates de leur tournée :

http://tychomusic.com/awake/#awake-tour

http://tychomusic.com/awake/

Texte : Aurèle Spoutil

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s