[CONCOURS] Tiwayo, l’interview

Tiwayo, c’est qui, c’est quoi? D’où vient ce nom?

Tiwayo, c’est qui ?! c’est oim !  C’est quoi ?! C’est une aventure … Tiwayo vient en fait d’un surnom que l’on m’a donné lors de mon premier voyage aux USA. Un compagnon de route m’a surnommé ” The Young Old” à cause de mon visage qui fait (très) jeune et du grain de ma voix qui fait penser à quelqu’un de “vieux”. 

J’ai gardé les initiales de “The Young Old”, ¨”T” “Y” “O”, qui,  prononcées en anglais et réécrites donnent Ti- way-o ! Voila comment mon non de scène est venu…

J’ai appris par hasard bien plus tard après la naissance de ce nom que dans une langue du Niger appellée le “Yoruba”, Tiwayo voulait  dire “Joie de Vivre”…! N’est ce pas formidable ?

Quel est ton parcours?

J’ai été enfant timide, puis lycéen passionné, puis étudiant en sociologie de l’amour, puis apprenti boulanger, en même temps qu’Animateur-Vendeur d’ananas en supermarché.

Artistiquement parlant, j’ai commencé la guitare en Seconde avec ma bande de potes. Là, j’ai trouvé un filon et je n’ai pas cessé depuis. J’ai donc commencé tard , à16 ans. J’ai développé au lycée un amour pour la musique jamaïquaine. Bien au delà des clichés réducteurs que l’on colle parfois au Reggae , cette musique m’a énormément influencé et appris sur la magie de la rythmique, le groove et l’arrangement musical en général.

 J’ai commencé à intégrer différentes formations Reggae mais aussi Rock et Blues en tant que guitariste donc. En parallèle, j’ ecrivai mes premières chansons et miaulait timidement dans ma chambre. Dans la foulée, j’ai commencé à composer pour une chanteuse talentueuse mais ce projet n’a hélas pas abouti. A un moment donné, il y a environ 2 ans  j’ai ressenti le besoin de me recentrer sur ma pomme et j’ai commencé ainsi mon aventure en tant que Tiwayo. Je suis alors descendu dans le métro parisien pour y exercer ma voix avec des covers et des compos. Dans le même temps, je commençai à arranger sérieusement mes compos dans mon petit home studio et à les monter avec diffèrents musiciens pour le live. J’ai pris contact avec le bassiste Thierry Negro ( Last Poets, Alton Ellis, Magic Malik, DaaraJ …) qui restera et ce jusqu’ à aujourd’hui  le musicien, l’ami et le pilier sur lequel m’appuyer, me permettant de toujours tirer ma musique vers le haut. Et depuis, avec l’aide de différents musiciens d’ici et d’ailleurs qui m’apportent tous leur énergie, une bonne cinquantaine de concerts sur Paris …

On dénote de multiples influences dans ta musique. D’où viennent elles?

Mes influences viennent avant tout de ma famille. Mon père m’a donné le Blues et le Jazz, ma mère ma définitivement donné le Rock’n’Roll, et mon grand frère la Pop.

Comme je le disais, le Reggae a été le premier socle sur lequel j’ai commencé à bâtir mon univers. C’est marrant d’ailleurs, car le Reggae est d’une manière un parfait mélange de tous ces styles cités…. On est bien le fils de ses parents.

Je n’ai pas voyagé en Jamaïque mais je suis parti en Haiti à 16 ans. Puis j’ai voyagé aux Etats Unis à plusieurs reprises. La bas, j’y ai  affirmé un amour pour le Blues, le Rock et la Soul. Dans quelques clubs de Chicago ou de Memphis, et plus particulièrement ceux de la Nouvelle Orleans, j’ai développé ma compréhension et ma passion pour ce que l’on appelle plus largement la “Black Music”. Cependant je me rend compte aujourd’hui, que peu importe les styles, c’est avant tout une époque qui ne cesse de m’influencer, c’est celle des 70’s bien sûr !

Un duo avec Rover sur RFI. Véritable collaboration ou instantané? 

C’était juste un moment instantané… Nous étions tous les deux les invités d’une émission sur RfI dont le final est la rencontre musicale des artistes. Nous nous sommes mis d’accord sur le titre “Light my Fire” et cela c’est fait spontanément, portés par le groove des musiciens de mon groupe. La musique de Rover est vraiment top et je garde de cette expérience un super souvenir … J’espère que nous aurons l’occasion de nous recroiser…

D’autres envies de rencontres artistiques?

Il y a des tas d’artistes que j’aimerai rencontrer et avec qui échanger! Par contre ceux que je rêvérai le plus de rencontrer sont deja morts… !  Dans les bien vivants, je citerai comme ça The Black Keys, Aloe Blacc, Mayer Hawthorne , Selah Sue… 

Si tu devais choisir un lieu à Paris ce serait?

Pour un concert ? Le Trianon !

Quels sont tes projets pour 2013?

Le projet de 2013 est vraiment  l’album.  Ce bébé dont je suis enceint depuis plus de deux 2 ans sortira en 2013 ! Le Bass/Batterie/Clavier a déja été enregistré et je me concentre maintenant pleinement à l’enregistrement de mes guitares , de mes voix et à la réa de ce dernier… 

 A noter que Tiwayo est en concert ce vendredi 22 février à la Dame de Canton, et que comme WALKZINE est partenaire, on vous offre 5×2 places pour assister à ce concert!

CONCOURS : Pour tenter de remporter des places pour le concert de TIWAYO ce 22 février à la Dame de Canton, il suffit de rejoindre (liker) la fanpage WALKZINE https://www.facebook.com/Walkzine et de laisser le commentaire “Tiwayo” sur le mur ou en message privé. Tirage au sort : Jeudi 21 février.

Page facebook Tiwayo

Page facebook du concert

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s