Agnès Obel au Silencio

Il y a de ces concerts parfois, auxquels on se sent privilégier d’y assister.  Agnès Obel au Silencio. Une artiste qui me fait rêver dans un lieu qui me fait rêver. Je ne pouvais manquer un tel événement…

Mercredi soir, se produisait donc la jolie danoise seule en scène, le temps d’une brève apparition piano-voix. Sa longue chevelure attachée et tressée, ressortait sur une tenue noire et transparente, reflétant son élégance et sa simplicité.

Quelques notes délicates au piano en guise d’introduction instrumentale ont suffit à nous transporter dans l’univers de la belle. Eric Satie n’est pas loin… Comment ne pas être séduit par cette poésie musicale et cette sensibilité ? Autant vous dire que lorsqu’elle s’est mise à chanter, un frisson a parcouru la salle. Habituée à entendre ses titres accompagnés d’accords de harpe ou de nappes de violoncelle, j’ai plaisir à découvrir son répertoire totalement épuré, avec pour seul accompagnement ses contrechants au piano, mettant sa voix douce et envoûtante, en relief plus encore. … Le cadre du Silencio, si intimiste, lui va à ravir.

Le temps s’arrête sur l’incontournable Riverside… Elle reviendra nous interpréter en guise de bis, une pièce pour piano seul. Instant de grâce.

http://www.agnesobel.com/

http://www.silencio-club.com/

One thought on “Agnès Obel au Silencio

  1. Pingback: Oxmo Puccino, l’interview |

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s