Special Festival de Cannes – 3

A Cannes durant le Festival, on y voit des stars, des journalistes, des photographes, des fans assoiffés de people et starlettes. On assiste à des projections de films… et c’est également (et surtout) l’occasion de découvrir des lieux privilégiés et des soirées privées.

Walkzine est donc parti à la chasse d’accréditations, badges, laissez-passer et bracelets en tout genre, afin de vous concocter une liste des lieux les plus prisés du moment.

La Villa des Inrocks

Vous l’aurez compris (cf. l’article Special Festival de Cannes – 1 et l’Interview de JD Beauvallet), je suis une inconditionnelle de la Villa des Inrocks. Situé dans le parc de la Médiathèque de Cannes, ce lieu accueille concerts et DJ sets de 18h à 23h, durant toute la durée du Festival. En concert d’ouverture cette année étaient présents C2C, Cascadeur et Gossip et on a pu y écouter durant la semaine, Stuck in the Sound, The Bots, Concrete Knives, 2 Many DJs, Odezenne

La Terrasse du Martinez

Un de mes petits plaisirs préférés depuis que je me rends au Festival de Cannes, c’est d’accéder à la Terrasse du Martinez. Tout d’abord, parce qu’on a un aperçu de de l’intérieur de ce célèbre hôtel et que la seule moquette des couloirs vaut le détour, tant il est confortable d’y marcher. Ensuite, parce qu’on a une vue privilégiée sur la Croisette et le Plateau du Grand Journal. Enfin, parce que c’est l’occasion de prendre un verre, servi par Monsieur Louis, fidèle au poste… et de rencontrer des professionnels du secteur cinématographique, la Terrasse étant privatisée durant le Festival par Fujifilm.

La Villa Schweppes

En journée ou en soirée, on est certain d’y croiser des têtes connues. On peut y déjeuner ou diner, y découvrir des cocktails à base de Schweppes et buller sur des canapés en bord de mer. Bon nombre de soirées privées ont eu lieu, accueillant ainsi les équipes de films et une multitude de VIP. Étaient de la partie notamment Philippe Manoeuvre, Marco Prince, Lord Kossity, Gunther Love, Nicolas Ullmann, Kavinsky...  Inutile de vous dire que l’ambiance était au rendez-vous !

Le Château du Cercle

Probablement le lieu le plus difficile d’accès cette année, tant pour y arriver (Situé en hauteur, la montée en talons fut des plus sportive!) que pour y rentrer (sélection drastique à l’entrée). Au Suquet, de l’autre côté de la Croisette et non loin du Palais des Festivals, Le Château du Cercle propose un espace dédié au 7ème Art  bénéficiant une vue imprenable sur Cannes.

Le Chivas House (Soirée Paulette)

C’est la soirée “Coup de Coeur” du Festival. Déjà parce qu’elle était organisée par les filles de Paulette et parce qu’il était impossible de s’y ennuyer. Au programme, un corner tatouages, un atelier customisation de sac par des illustrateurs de talents et un photomaton, où il était bon de se retrouver entre copines pour immortaliser cette soirée très “poupoupidou”, le tout agrémenté par les sons de Alex Hepburn, Yellow Radio et Thomas Dusseune.

Le Yacht Arte (Soirée Betta Splendens)

Lorsqu’on est à Cannes, on pense au soleil, à la plage et on admire les yachts qui longent le port. Alors évidemment, on ne résiste pas à l’idée de passer une soirée sur l’un d’eux! La soirée Betta Splendens sur le Yacht Arte en était l’occasion. Difficile de se faufiler tout en haut, tant il y a de monde. L’intérieur est recouvert d’acajou et de banquettes en cuir vert. On en a profité pour se détendre et savourer une coupe de champagne!

Le Silencio

Pour ceux qui l’ignore encore, le Silencio est un club parisien privé, designé par David Lynch. Il était donc plus que normal que le Silencio s’installe également à Cannes, le temps du Festival et c’est au Five Hotel, à deux pas du Palais, qu’il a élu domicile. Ce cocon de luxe – donnant sur une terrasse, avec piscine à débordement – a accueilli une multitude de stars. Une carte de “finger food” élaborée par les Frères Pourcel et des cocktails avaient été spécialement concoctés. Côté musique, les doigts des pianistes Simon Dalmais, Chat et Christophe Chassol se sont relayés sur le clavier, avant de laisser place aux platines de Brodinsky, JB Dunkel et Marco Dos Santos, entre autres…

Le Magic Garden meets Le Baron

Anciennement prénommées  Jimmy’z, les Marches situées sur les toits du Palais des Festivals ont accueillis le “Magic Garden meets Le Baron”. L’occasion de passer une fin de soirée/début de matinée des plus festives – le lieu fermant à l’aube – et de clôturer notre séjour cannois en beauté !

Copyright Photos sauf dernier visuel : Isabelle Pares

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s