[CONCOURS] Bumpkin Island, l’interview

Bumpkin Island a été sélectionné par un jury – composé de Bernard Chérèze et Marion Guilbaud (France Inter), de l’équipe du Disquaire Day et de la rédac des inRocKs lab dont JD Beauvallet – parmi les 15 reprises vidéos les plus populaires du Concours Les Affranchis. Ils ont ainsi remporté la seconde édition de cette compétition, avec leur version du Velvet Underground “Sunday Morning”.

Lors Disquaire Day, nous sommes donc allés les écouter sur la place Sainte-Marthe (Paris 10), avant de rencontrer les filles du groupe, à l’issue du concert.

Les filles, pourriez-vous vous présenter?

Moi c’est Elise, je suis chanteuse dans Bumpkin Island. Je suis assez novice dans la musique, puisque c’est mon premier projet musical. J’ai toujours été entourée de musiciens, j’ai fréquenté beaucoup de gens qui étaient dans des groupes, j’ai toujours chanté mais c’est la première fois que j’intègre un groupe.

Parallèlement, je suis prof d’anglais. J’ai donc fait des études d’anglais et j’ai pas mal voyagé.

Moi je m’appelle Elly. Je suis aussi chanteuse dans B.I. Avant je jouais dans un autre groupe – un trio acoustique, guitare-voix-violon – qui n’existe plus. Mon histoire est un peu différente de celles des autres, parce que moi je ne connaissais pas les gens du groupe. Elise est partie un an à Boston, il fallait une autre chanteuse pour le groupe et ils m’ont recrutée. Et depuis, Puis Elise est revenue… mais je suis restée. On est une bonne petite équipe! … Et sinon, je suis en deuxième année de fac de biologie.

Comment est né le groupe?

Elise : Je faisais partie des six premiers membres qui ont fondé le groupe. En fait, tout est parti de Glen, qui est ingénieur du son à l’origine. Il était enfermé chez lui en pleine campagne dans les Côtes d’Armor, pendant une tempête de neige et comme il ne pouvait pas aller bosser, il s’est mis à écrire de la musique. Petit à petit, il a invité des copains, Thibault et Vincent les guitaristes, il savait que je chantais. Et on a commencé à écrire des chansons ensemble. Pendant un an, ça a vraiment été un projet studio. On n’envisageait même pas de faire des concerts. On a donc écrit dix chansons comme ça, puis on s’est dit que c’était dommage de ne pas les jouer sur scène et le 23 janvier 2011, on a fait notre première date de concert.

Elise : Comme je disais, on était six quand on a commencé. Le jour où on a voulu jouer sur scène, on s’est dit qu’il fallait inviter d’autres musiciens. C’était assez tordu, donc il nous fallait beaucoup de personnes pour réussir à tout jouer. Et donc avec cette accumulation de personnes, il y a une accumulation d’influences. On écoute pas tous la même chose. Clément est trompettiste de jazz, Vincent aime beaucoup le rock, Thibaut est plus pop, moi je suis assez folk…

Elly : Du coup sur scène, ça se retranscrit. On apporte chacun une identité différente. On se voit surtout comme collectif.

Elise : Et même maintenant, ça se ressent dans nos compositions et notre manière de travailler. Chacun amène sa touche personnelle, sa pierre à l’édifice.

Quels sont les artistes qui vous inspirent ?

Elise : En ce moment, j’écoute beaucoup Sophie Hunger. ça me plaît beaucoup! Sinon, j’ai toujours écouté Johnny Cash. Des choses plus classiques folk, ou même soul. J’ai été bercé par ces musiques et surtout par Simon & Garfunkel.

Elly : Moi j’aime beaucoup Sigur Ros, Mum… des groupes qui viennent d’Islande… C’est notre rêve de jouer en Islande! On aime tous cet univers froid et les grands espaces, c’est ce qui nous réunit.

Vous avez remporté le concours Les Affranchis avec votre reprise du Velvet Underground. Qu’est-ce qu’une telle victoire vous apporte?

Elise : C’est encore tôt pour le dire car c’est assez récent, mais c’est déjà l’opportunité de jouer sur France Inter, c’est assez énorme! Puis une date ensuite, sur Paris. On ne savait pas vraiment à quoi s’attendre, donc on va voir quelles en sont les retombées.

Quels sont vos projets?

Elise : L’album que l’on est en train de composer. On a sorti un vinyle en décembre. C’était notre deuxième EP, donc on s’est dit qu’il était temps de faire un album. On espère le sortir d’ici la fin de l’année.

Une annonce pour conclure ?

Elly : On va jouer dans un Aquarium! 

Elise : En fait pour la petite histoire, on va jouer au milieu d’un bassin de requins le 22 juin, à Saint-Malo… C’est assez improbable. Il faut venir voir ça!

CONCOURS // WALKZINE vous fait gagner 3 albums (EP) de Bumpkin Island. Pour cela, il vous suffit de rejoindre la fanpage Facebook https://www.facebook.com/Walkzine et de répondre ci-dessous à la question suivante : Dans quel pays rêve de jouer Bumpkin Island?

Tirage au sort : Le 18 mai

Copyright Photos Interview : Fanny Leloup

http://bumpkin-island.fr/

Concours Les Affranchis

http://disquaireday.fr/

4 thoughts on “[CONCOURS] Bumpkin Island, l’interview

  1. Bonsoir 😉
    sur une île que j’aimerais bien découvrir!! l’Islande !!!
    belle soirée!!
    biz

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s