Le Silencio

Silencio… Silencio…” Cette réplique cinématographique vous remémore sans doute une scène de Muholland Drive de David Lynch. Carte blanche a donc été donnée à cet énigmatique réalisateur qui a imaginé et conçu un club parisien dont le doux nom a été choisi après sa construction, en référence au film.

Inauguré en septembre dernier, le Silencio a pour vocation d’être un véritable lieu de rencontres de personnalités issues des milieux créatifs internationaux. S’y croisent ainsi des musiciens, cinéastes designers, écrivains, comédiens… Aussi Walkzine a décidé de s’y aventurer!

Après avoir passé le contrôle d’accès à l’entrée, un long escalier noir – souligné de néons lumineux – nous conduit au sous-sol. Un couloir dessert différents espaces : Une bibliothèque d’art où sont disposés livres et magazines, un fumoir qui donnerait presque envie aux non-fumeurs de fumer (parole de non-fumeuse!), un bar où les cocktails certes un peu onéreux sont absolument délicieux et un salon où sont données chaque soir des performances d’artistes et d’invités prestigieux. Concernant le mobilier, il a également été créé par le maestro Lynch. Sièges et tables en cuir noir et aux contours asymétriques sont disposés devant la scène.

De l’autre côté, une salle de cinéma de 24 places permet de diffuser des films dans un espace confiné où l’on peut même dîner.

Avec une sélection artistique de qualité, le Silencio cherche à surprendre son public tant par une programmation hebdomadaire tenue secrète jusqu’au dernier moment, que par la diversité et le prestige des invités qu’il propose. Côté musique, on a déjà pu y voir Macéo Parker, Fool’s Gold, Stéphane Belmondo et Angela McCluskey entre autres… Sur l’écran, on peut visionner des films en avant-première, à l’affiche ou des rétrospectives. Plusieurs fois par an, des cycles sont consacrés à une thématique précise. Enfin, chaque samedi, c’est le plaisir des papilles qui est sollicité puisque une “expérience culinaire” est proposée.

Autant vous dire que la baseline “Promenades sonores, visuelles et gustatives”  du webzine ne pouvait pas mieux être représentée. Walkzine a donc l’honneur de pouvoir assister à ces prestations et en publiera régulièrement des compte-rendus, afin de vous faire partager ces moments d’exception !

Pour espérer détenir le précieux sésame qui vous permet d’assister aux concerts, dégustations et séances de ciné, il vous faudra tout d’abord envoyer votre formulaire de candidature en ligne sur le site du club. Si votre profil correspond à la clientèle recherchée, il vous faudra payer un abonnement annuel pour que votre carte de membre vous soit délivrée.

Le club est réservé aux membres du mardi au dimanche, de 18h à minuit, et est ensuite ouvert à tous jusqu’à 6 heures. L’occasion donc pour tous les curieux, de découvrir ce club lynchéen dans un esprit clubbing !

http://silencio-club.com/

One thought on “Le Silencio

  1. Pingback: Chassol, l’Interview |

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s